About Us

Publié : 28 août 2013, 10:42 CET

Auteur : Morten Vestberg

Contact : Morten Vestberg

Des emballages plus compacts

Dans le droit fil de son projet de réduction de l'empreinte carbone, le groupe LEGO va introduire en 2013 des boîtes plus compactes qui réduiront d'environ 10 % les émissions de CO2 liées à l'emballage.

En 2013, le groupe LEGO va introduire une nouvelle série de boîtes LEGO plus petites et plus respectueuses de l'environnement, mais contenant toujours le même nombre de briques. Ce changement permettra au groupe de réduire sa consommation annuelle de carton destiné aux emballages d'environ 4 000 tonnes (en fonction du nombre de kits vendus).

Le carton servant à fabriquer les nouvelles boîtes portera la certification FSC. Le FSC (Forest Stewardship Council) délivre un certificat international garantissant que le papier, le carton, etc., proviennent de forêts gérées de façon responsable.

«L'introduction de ces nouvelles boîtes est une mesure écologique, et nous espérons du même coup que les consommateurs accueilleront favorablement ce changement visible. Nous avons décidé de réduire les dimensions des emballages parce que c'est une bonne idée du point de vue des acheteurs, des consommateurs et de notre entreprise, mais aussi parce que nous espérons pouvoir exercer une influence positive sur notre environnement. Nous croyons au partage des responsabilités vis-à-vis de la planète, de la communauté dans son ensemble, ainsi que des générations à venir», déclare Jørgen Vig Knudstorp, CEO du groupe LEGO.

Dès 2013, tous les nouveaux produits seront conditionnés dans des emballages plus petits; d'ici 2015 ce sera le cas pour tous les produits LEGO en circulation sur le marché. Ce changement devrait réduire d'environ 10 % les émissions de dioxyde de carbone dues à la fabrication des emballages et d'environ 18% la quantité de carton utilisé dans les boîtes de LEGO.

La réduction des emballages est un bienfait pour tous
La décision du groupe LEGO de réduire les dimensions de ses emballages a été motivée par le fait qu'environ 15 % de ses émissions de CO2 sont liées à la fabrication de ces derniers. Pourtant, si cette nouvelle est bonne, ce n'est pas seulement pour l'environnement.

«Les consommateurs pourront manier plus facilement les boîtes, les détaillants pourront en stocker un plus grand nombre sur leurs rayons, et quant à nous, nous consommerons moins d'énergie pour acheminer les marchandises jusqu'aux magasins. Tout le monde y gagne.», estime John Goodwin, CFO du groupe LEGO.-win situation for everybody,"